FANDOM


Sky-City
Séparateur swtor

Dans la faible lueur de la pièce, éclairée par un unique néon, une cuve de Bacta pulse d'un halo rougeâtre. À l'intérieur du cylindre en duracier, dans le liquide médical, remue une silhouette. Les quatre montrals s'agitant au rythme des mouvements, une Togruta est immergée, sa jambe droite complètement déchiquetée au niveau de la rotule par un tir de blaster. Les chairs rougeâtres de la femme Togruta se rassemblent doucement, aidées par les prothèses cybernétiques implantées dès son retour au centre médical.

« Tout avait pourtant été réglé comme une horloge. Sha'limar et Gwyn'blaidd avait été envoyés sur Corellia par le Conseil Jedi pour se renseigner sur des actions de terrorisme qu'on supposait être commanditées par un groupe de Sith œuvrant sur la planète en guerre pour renverser le cours de celle-ci en faveur de l'Empire. Les deux Jedi devaient donc enquêter et s'il s'avérait que les rumeurs étaient fondées, mettre fin aux agissements des Sith sur place.
Ils avaient alors empruntés le vaisseau de Sha'limar pour se rendre sur la planète dévastée. Mais dès le départ, leur mission fut mise en péril...
- Gwyn'blaidd, tu veux bien demander une autorisation d'atterrir ? Je dois vérifier quelque-chose avec le Conseil.
- Bien sûr, Maître.
Le Miraluka s'était alors rendu dans la salle de l'holocommunicateur tandis que la Togruta pianotait sur le tableau de bord. Une voix grésillante lui répondit au bout de quelques secondes.
- Ici le Spatioport de Corellia, déclinez vôtre identité.
- Ici le Chevalier Jedi Gwyn'blaidd Seku, en provenance de Tython. Je demande l'autorisation d'atterrir.
Elle patienta plusieurs secondes, secondes qui se transformèrent bientôt en minutes durant lesquelles aucune réponse ne parvint du spatioport. Puis, la voix grésillante du nommé au dock se fit entendre.
- Navré, mais vous n'êtes pas autorisée à vous poser.
- Pardon ? Comment ça, je n'ai pas l'autorisation d'atterrir ? Puisque je vous dit que je suis envoyée par le Conseil Jedi de Tython !
- J'ai bien entendu, Jedi, mais je répète, vous n'êtes pas autorisée à vous poser.
- Je peux savoir ce qui me vaut ce refus ?
- Je ne suis pas habilité à vous le révéler. Restez en orbite.
Et la communication se coupa. Gwyn'blaidd, fulminante, enclencha le pilote automatique pour laisser le vaisseau graviter autour de la planète avant de rejoindre son Maître dans la salle principale.
- Maître, il y a un probl-...
Sha'limar leva la main pour la faire taire, observant fixement la silhouette de Maître Kiwiiks projetée par le système holographique.
- ... -effet, ce n'est pas normal. Avez-vous d'autres informations ?
- Pas pour le moment, Maître Kiwiiks, je crains qu'il nous faille patienter pour le moment.
- Hm... Bien, restez où vous êtes pour le moment, je vais contacter Maître Orgus, je crois qu'il est sur place. Restez aux nouvelles. Que la Force soit avec vous, Sha'limar.
- Que la Force soit avec vous, Maître Kiwiiks.
Le Miraluka pressa l’interrupteur pour couper l'appel et se détourna vers sa Padawan, l'invitant à parler d'un geste de main.
- Ils nous interdisent l'accès au Spatioport.
- C'est évident, oui. Il semble que Kinessa ait plus de relations que je ne le pensais. (Le Miraluka se gratta la joue, un instant.) Mais je ne vais pas rester là à attendre sans rien faire.
- Mais Maître Kiwiiks nous a demandé d'attendre en orbite ?
- Et j'ai dis que nous allions nous activer. Il y'a d'autres façons d'arriver en ville.
La Togruta leva un sourcil unique, observant son Maître se hâter vers la cabine de pilotage. Le Miraluka s'installa sur le siège de pilote, pianotant rapidement le tableau de bord avant d'empoigner les commandes de direction pour pivoter largement vers la gauche. Il les abaissa alors, les moteurs du vaisseau rugissant pour se propulser vers l'un des flancs de Coronet City.
- Prépare l'atterrissage, Gwyn'blaidd.
La Togruta fila aussitôt dans la salle principale du vaisseau pour s'équiper puis descendit dans la soute. Là, elle prépara deux speeders rachetés quelques années plus tôt par la Togruta et réparés par elle. Elle attendit ensuite patiemment que son Maître fasse atterrir le vaisseau, les vibrations croissantes qui secouaient la soute lui indiquant bientôt qu'ils rasaient le sol, avant que l'appareil ne s'immobilise dans un léger rebond des amortisseurs. Sha'limar la rejoignit bientôt et après avoir sorti les speeders et refermés la soute, ils enfourchèrent les machines pour filer à pleine vitesse vers Coronet City dans un vrombissement et une traînée de poussière. »
Séparateur swtor
« Le Miraluka et la Togruta laissèrent leurs speeders dans une anfractuosité, à quelques centaines de mètres de la ville, puis enfilèrent leurs manteaux à capuchons pour se mêler aux quelques arrivants qui se pressaient dans l'allée menant à l'intérieur de la ville. Sha'limar et sa padawan se mirent aussitôt en route pour l'une des tours qui bordait le Centre Médical et servait à accueillir le personnel de l'établissement. C'est là qu'avaient été signalés les derniers actes de terrorisme. En arrivant sur place, ils furent surpris de ne trouver aucun civil, pas même un droïde de service. Les locaux étaient on ne peut plus vides.
Le Miraluka s'engagea dans les escaliers après avoir désigné l'ascenseur à sa padawan, celle-ci enfonçant le bouton du dixième étage, où elle retrouverait son Maître; ils n'avaient pas eu besoin de le dire, un simple contact mental avait suffit. Malheureusement pour elle, la cage automatisée fut brusquement arrêtée juste avant le sixième étage, bloquée par une colossale poutre métallique traversant le conduit. Maugréant et maudissant sa malchance, elle avisa rapidement la cage d'ascenseur et ne voyant pas d'autre option, attira son sabre dans sa main d'un mouvement d'index. Elle effectua une brève pression sur l'interrupteur de la poignée et la lame d'énergie plasmique surgit dans un vrombissement, éclairant la Togruta d'une lueur violacée sombre. La Togruta souffla un instant des narines et enfonçant la lame de son sabre à travers le mur en face d'elle, commençant la découpe d'une ouverture de fortune. Elle y parvint bientôt, laissant un pan de mur s'écrouler au sol dans un bruit sourd, qui résonna longuement dans le couloir désert qui s'étendait désormais devant elle.
À l'étage du dessous, le Miraluka continua sa progression jusqu'à être alerté par un bruit de choc suivi d'un grognement. Quelqu'un s'approchait. Par réflexe, il empoigna son sabre, sans toutefois l'allumer et se plaqua à l'angle d'un mur. Il concentra sa volonté pour sonder les environs à l'aide de la Force, détectant rapidement la présence de deux mercenaires, à un embranchement plus loin sur sa droite. Il déposa son manteau au sol et se courbant légèrement en avant, il pivota pour s'engager dans le corridor, profitant des néons cassés pour s'avancer discrètement. Arrivé au carrefour des couloirs, il sonda de nouveau les alentours pour s'assurer que les mercenaires étaient bien tout près. Il tendit l'oreille, tâchant d'écouter leur conversation.
- Tu sais pourquoi elle nous fait faire ça ? Qu'est-ce qu'elle peut bien gagner à faire sauter des bâtiments vides, s'interrogeait le premier.
- J'en sais rien. (Le second lui répondit d'un ton sec, renâclant avant de libérer un glaviot au sol dans un bruit immonde.) Mais j'suppose qu'elle a ses raisons. Ces types là sont pas comme nous, avec la Force ou je n'sais quoi, ça doit leur monter à la tête.
- Quand même. Faire sauter des centres médicaux, d'accord, mais quand y sont pleins. Là, on va juste faire sauter des murs, c'est de l'explosif gaspillé.
- Tant qu'elle nous paye, elle peut bien nous faire gaspiller tous les explosifs qu'elle veut.
- Ouais, mais moi ça m'plaît pas. J'aime pas gaspiller.
- T'en rachèteras, et des mieux. Une fois qu'elle nous aura refilé les creds, t'auras de quoi t'acheter des explosifs pour le reste de ta...-
Il ne finit pas sa phrase. Au dessus d'eux, un bruit sourd venait de résonner, faisant trembler le plancher. Les deux mercenaires se regardèrent et se ruèrent vers la cage d'escalier la plus proche. Sha'limar s'élança peu après en faisant le moins de bruit possible. Il n'eut aucun mal à deviner la cause du vacarme. Les deux mercenaires surgirent dans le couloir où venait juste de s'engager Gwyn'blaidd, son sabre encore allumé dans sa main. Elle avisa les mercenaires, jurant et n'eut que le temps de se jeter sur le côté pour éviter les tirs de blasters qui se mirent à pleuvoir. Sha'limar surgit à son tour dans l'étroit passage et avant que le duo de mercenaires ne puisse comprendre ce qui se passait, ils étaient projetés contre les murs grâce à la Force.
La Togruta attendit quelques secondes puis risqua un regard dans le couloir. Quand elle vit les mercenaires inanimés et son Maître debout entre eux, elle soupira de soulagement et se redressa pour sortir de derrière le coin de mur, éteignant son sabre d'une pression du pouce.
- Aussi discrète que prévisible, lui lança Sha'limar sur un ton taquin.
- Je n'avais pas prévu la présence de qui que ce soit. Et je n'avais pas le choix. (Elle indiqua le trou dans le mur derrière elle.) L'ascenseur est bloqué, il fallait bien que je trouve un moyen pour continuer.
- Au moins, tu fais preuve d'initiative, c'est bien. Je t'ai bien formée.
Le Miraluka lui adressa un sourire ravi, puis l'invita à le suivre. Ils retournèrent dans la cage d'escalier pour continuer leur ascension à pieds, leurs sabres dégainés, mais éteints. Il ne fallut pas dix minutes de plus à Gwyn'blaidd pour s'arrêter, une main sur sa tempe. Sha'limar lui jeta un regard auquel elle répondit en silence d'un plissement de paupières. Ils s'étaient compris. Tout deux avaient ressenti cette étrange impression, un remous dans la Force. Un remous chargé d'une haine viscérale et indéfectible.
Sha'limar posa une main rassurante sur l'épaule de sa padawan et reprit son ascension, prudent et alerte. Les ennuis allaient commencer. »
Séparateur swtor
« Au dixième étage, dans la grande pièce qui servait autrefois de centre d'opération des patients, une Sith motivait les Gormaks qui l'accompagnait avec des insultes et des menaces. Ceux-ci se hâtaient de placer des charges explosives un peu partout à l'étage, piégeant les principaux accès, les cuves de bacta et les murs porteurs du bâtiment.
- Dépêchez-vous, bandes d'incapables ! Vous croyez que ces charges vont s'armer toutes seules ? Allez, plus vite que ça !
Sha'limar et Gwyn'blaidd émergèrent en douceur et en silence de la cage d'escalier, se plaçant de part et d'autres de l'accès donnant sur le centre d'opération. Il jeta un coup d'œil, comptant rapidement le nombre de Gormaks présents sur place. Puis, il indiqua à Gwyn'blaidd de faire le tour par la gauche. Elle opina et fila rapidement contourner la salle, tandis que Sha'limar se redressa. Il sortit de sa cachette, s'avançant droit sur la Sith.
- Décidément, je te croise partout, Kinessa.
La femme se retourna, son masque respiratoire intégral luisant une second sous sa capuche. Le souffle étouffé qui perça le duracier du masque indiqua clairement la satisfaction qu'elle ressentit en voyant le Miraluka s'avancer.
- Ce cher Sha'limar. Je savais bien que tu viendrais à ma rencontre. (Elle observa autour d'elle, écartant les mains.) Ta protégée n'est pas là ?
- Ne t'occupe pas d'elle. (Le Miraluka pressa le bouton d'activation de son sabre, la lame bleu glace jaillissant presque en silence.) Ton adversaire, c'est moi.
Kinessa pointa alors le Maître Jedi.
- Tuez-le ! ordonna t-elle aux Gormaks.
Ceux-ci s'empressèrent d'empoigner leurs blasters, faisant pleuvoir sur le Miraluka un déluge de tirs d'énergie rouge et verte. Le Jedi se mit en position et sans cesser de s'avancer, il fit danser son sabre autour de lui dans un ballet fulgurant, chacun de ses mouvements déviant ou renvoyant un projectile d'énergie. Dans le même temps, Gwyn'blaidd exécuta un Saut de Force pour se propulser vers Kinessa, la lame indigo de son sabre jaillissant quand elle pressa l'interrupteur en arrivant sur la Sith, qui para la lame de la Togruta en activant ses propres sabres, les lames sanguines croisées.
- Te voilà enfin, ma belle alien.
Gwyn'blaidd poussa un hurlement et se recula d'un pas avant d'engager le combat. Elle fit basculer son sabre sur le flanc gauche de la Sith, profitant de la parade de celle-ci pour tourner sur elle-même et tenter de se frayer un passage vers le flanc droit en changeant son sabre de main. Elle le reprit ensuite en main droite, exécutant une demie volte pour traverser la garde de Kinessa. Mais c'était sans compter la rapidité de celle-ci, qui dévia la lame indigo. Ses lames frappèrent l'une après l'autre, encore et encore, alors qu'elle assaillait la Togruta grâce à sa maîtrise de l'Ataru. La Padawan déviait une lame pour parer la seconde, se jetant en arrière avant de revenir à la charge. L'affrontement était d'une violence inouïe, les deux femmes rivalisant de puissance et de rapidité.
Sha'limar, de son côté, continuait de démontrer sa maîtrise exceptionnelle du Djem So en renvoyant les tirs de blasters des Gormaks. Régulièrement, il en déviait un de façon à ce qu'il retourne à l'envoyeur, envoyant l'une des créatures au sol, un bras mutilé ou le torse perforé. Bientôt, il ne resta plus qu'une seule des créatures encore debout et en état de se battre, que le Miraluka fit s'écrouler d'un mouvement de main, provoquant l'inconscience du Gormak à l'aide de la Force. Puis, il se concentra sur le combat qui opposait Gwyn'blaidd à Kinessa. Avant que le Miraluka ne puisse rejoindre le combat, elle profita d'un saut arrière de la Togruta pour envoyer une charge explosive sur Sha'limar d'un mouvement de bras, la déflagration envoyant le Miraluka au travers d'une paroi et le faisant tomber dans la cage d'escalier. Elle revint aussitôt à Gwyn'blaidd, qui manqua de lui arracher son masque de son sabre, découpant la bure de sa capuche. Elle opposa ses lames croisées à celle de la Togruta, exprimant un râle étouffé par le respirateur.
- Il y a de la colère, en toi ! Pourquoi la retiens-tu ? Elle pourrait te servir ! (Elle repoussa Gwyn'blaidd pour l'assaillir d'une tempête de frappes, toutes plus véloces les unes que les autres.) Tu le sens, n'est-ce pas ? Tu sens le pouvoir qu'elle pourrait t'apporter si tu la libérais !
Gwyn'blaidd ne répondait pas. Elle repoussa les frappes de la Sith pour se propulser sur sa droite, passant par dessus un chariot de transport qui aurait autrefois flotté, et qui gisait désormais sur le sol, son système de lévitation détruit. Kinessa la regarda, délaissant son manteau sur le sol en observant la Togruta.
- Pourquoi cherches-tu à nier la vérité ? Je l'ai bien compris la première fois que nous nous sommes rencontrées. J'ai lu en toi, petite. J'ai vu toute la colère qui habite ton cœur. Exprime la ! Rejette cette passivité naïve et attaque-moi !
Dans un rugissement, Gwyn'blaidd fit s'envoler le chariot grâce à la Force, le projetant sur la Sith, qui le découpa d'un mouvement de lames. Elle eut alors tout juste de le temps de parer l'attaque de la Togruta, qui s'était jeté sur elle. De nouveau, l'affrontement reprit. Gwyn'blaidd essayait de guetter le retour de son Maître, mais celui-ci ne reparaissait pas. Kinessa repoussa une fois de plus la jeune Togruta, manquant de lui arracher le bras de ses lames. La Jedi se jeta de côté au dernier moment, roulant hors de portée de la Sith.
- Je vais te tuer, Togruta. Je vais te découper en petits morceaux et je les donnerais à manger à ma Twi'lek. (Elle découpa sans efforts un second chariot que Gwyn'blaidd venait de lui jeter au visage grâce à la Force.) Je vais te tuer, à moins que tu ne libère ta colère pour me vaincre ! C'est le seul moyen de mettre un terme à ce combat !
Gwyn'blaidd rugit alors, se jetant sur la Sith. Elle frappa, encore et encore, assaillant son adversaire sous une série de frappes toutes plus fortes et véloces les unes que les autres, chaque frappe renforcée par la colère que la Togruta cessait de retenir. La disparition de son Maître et les provocations de la Sith l'empêchait de faire preuve d'assez de discernement pour éviter de sombrer. Elle feinta d'un coup d'estoc avant de braquer sa main gauche en direction du poitrail de son adversaire, la projetant plusieurs mètres en arrière ; mètres qu'elle avala d'un Saut de Force, revenant à la charge. Désormais, elle frappait sans plus retenir ses coups. Elle était dépassée. Elle était aveuglée par sa colère.
Kinessa riait à gorge déployée en repoussant repoussant ou évitant chacun des assauts de la Togruta. Elle glissait de côté, barrait l'espace de ses lames croisées ou se courbait vers l'arrière pour éviter une tranche du sabre de Gwyn'blaidd, sans cesser de la moquer, de l'encourager à utiliser sa colère. Tant et si bien que la Togruta finit par pousser un cri de rage, frappant verticalement la Sith, une fois, deux fois, trois fois. Kinessa gardait ses deux lames croisées pour retenir les coups, riant de plus belle.
- C'est ça ! Laisse-toi guider par ta colère ! Ressens toute sa puissance, laisse-la t'envahir !
- Tais-toi ! hurla la Togruta, ivre de rage.
Gwyn'blaidd donna encore un coup et leva les bras prête à en asséner un second, mais une détonation, suivie d'une douleur intense, l'en empêcha. Elle lâcha son sabre et un gémissement de douleur, baissant le regard avant de s'effondrer dans un hurlement. Un projectile d'énergie, tiré par un Gormak a qui il manquait une main, mais qui avait gardé la seconde, venait d'exploser sa rotule droite, déchiquetant le cuir veda et ses chairs en arrachant ses muscles et en brisant ses os.
Kinessa ramena l'un de ses sabres à sa ceinture et referma son poing en direction du Gormak. Celui-ci fut soulevé du sol, la Force manipulée par la Sith emprisonnant sa gorge et compressant sa glotte. La jeune femme exprima un mouvement bref de poignet, et la nuque du Gormak se brisa d'un coup dans un craquement lugubre. Il retomba mollement sur le sol. Kinessa s'accroupit, observant la Togruta. Elle sourit derrière son masque, penchant la tête. Gwyn'blaidd lui lança un regard noir, avant d'être terrassée par la douleur, son sang s'écoulant abondamment. Kinessa appuya sur un bouton, sur son brassard droit et moins d'une minute plus tard, un droïde médical Impérial s'occupait de colmater la blessure avant d'emmener la Togruta avec lui. Kinessa observa le trou par lequel avait disparu le Miraluka avant de suivre le droïde.
Elle remonta avec lui dans l'Intercepteur Sith et ordonna à son droïde de service de mettre le cap sur Dromund Kaas. »

Kinessa ajuste les volets de son masque respiratoire d'un petit tour de molette, observant la cuve dans laquelle flotte la Togruta. Elle ricane et tourne les talons, quittant la pièce.

- Je te l'avais dis, Sha'limar.


Chapitre précédent - Chapitre suivant

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard