FANDOM


Erindor Feu-d'Argent
Erindor DeVallen.jpg
Primaire
Statut Vivant
Classe Assassin
Occupation Tueur à gages
Localisation Vagabond
Genre Masculin
Titre La Panthère
Espèce Demi-Elfe (Haut-Elfe)
Entourage Sar'Lek Sang-Coulant, Teovan Godfroy, Félox Belmont, Marneus Godfroy
Affiliation(s) Alliance de Lordaeron
Secondaire
Famille Aely Ei'Linel(Conjointe), Judicaël Ei'Linel(Enfant), Rohellec DeVallen & Elithiel Chante-Azur(Parents), Elyris Chante-Azur(Soeur)
Apprenti(s) Judicaël Ei'Linel
Alignement Loyal - Neutre

Erindor parlementant avec sa jeune apprentie Praly.
— La magie est complexe, elle peut tout aussi bien vous aider que vous détruire.
Erindor DeVallen né en l'an 132 de l'Âge des mortels est un demi-elfe, fils de Rohellec et d'Elithiel Chante-Azur. Il est l'ainé de la famille DeVallen, il a pour frère Chireadan et pour sœur Elyris. Suite à des réticences familiales et afin d'être élevé convenablement, ses parents prirent la décision de s'éloigner de leurs familles respectives en vivant dans un domaine proche de Grand-Hameau. (Sombre-Comté) Lors de sa sixième année au domaine fit l'apparition de son don pour la magie qu'il héritait de sa mère. Elithiel connaissant les dangers qu'encourait son fils si il n'apprenait pas à le maîtriser en informa son conjoint. Celui-ci refusa d'approfondir les connaissances magiques de son fils, tout d'abord parce qu'il croyait que sa femme cherchait une excuse pour en faire un de ces magocrates mais aussi parce que le restant de sa famille refuserait l'autorité d'un mage. Après quelques légers accidents tels que des sortilèges non-appris et lancés par hasard, Rohellec céda, le don de son fils devenant aussi bien dangereux qu'incontrôlable. Sa mère pris alors Erindor sous son aile, l'emmenant à Dalaran afin d'être assisté d'Eodwind DeVallen son oncle, pour lui apprendre à maîtriser son don. Son père quant à lui, continuait toujours de lui apprendre la monte et le guerroyement, les bases d'un noble. Il faisait de lui son digne héritier en lui apprenant aussi à régir ses futures terres. Cependant Rohellec ne resta pas longtemps, il partit pour une mystérieuse quête en compagnie d'Anetheron Chante-Azur et Wulfram Barbe-Runique. Le jeune homme resta seulement deux ans à Dalaran, il appris à contenir son pouvoir et à créer quelques runes à la méthode des nains, n'étant pas attiré par les Arcanes qu'utilisaient sa mère et son oncle. Après ces deux années il fit le choix de devenir Forestier, pour cela Elithiel l'emmena auprès des Chante-Azur, les seuls apte à le faire intégrer à la société elfique. Maintes années passèrent, Erindor s'intégra parfaitement auprès de sa famille et des elfes en général jusqu'à être traité comme l'un des leurs. Il parle désormais couramment le thalassien et est même devenu Capitaine d'une escouade. Pendant son temps libre il passait son temps à errer dans les bois avec pour seule compagnie la faune et la flore environnante, ce qui lui valu le surnom de "Rôdeur" de la part ses confrères. C'est à cette période que revinrent Anetheron et Wulfram, annonciateurs d'une mauvaise nouvelle : Rohellec DeVallen était mort au combat. Durant leur périple (dont le but nous est inconnu) ils se retrouvèrent en mauvaise posture face à une bande de trolls. Afin d'assurer la retraite de ses compagnons, Rohellec se jeta sur le groupe et périt en emportant "une bonne trentaine de trolls" avec lui d'après les dires du nain. S'ensuivit alors le deuil pour toute la famille, les funérailles se firent rapidement et dans un silence de plomb. Erindor devait alors hériter de la place de son père mais à peine quelque jours après les funérailles une grande partie des DeVallen restants jetèrent la faute de la mort de Rohellec aux Chante-Azur, assurant qu'il s'agissait d'un complot pour prendre possession de leurs bien par le biais du fils.

Ranger in the forest.jpg

Le Rôdeur dans sa traque.

Révolté par ces blasphémateurs Erindor défia selon les traditions familiales tout ceux qui lui refusaient la place qui lui était dû. Tous acceptèrent et périrent de sa main, il ne restait alors que quatre membres : Eodwind qui resta à Dalaran et trois autres qui partirent pour Lordaeron.

Suite à cette tragique histoire, le demi-elfe laissa ses possessions à l'abandon, il s'exila lui-même accordant aux survivants les rennes de la famille menant alors une vie solitaire en harmonie avec la nature. Puis vint les orcs, fléau s'abattant sur le Royaume d'Azeroth, entendant la nouvelle se propager il s’engagea dans l'armée pour défendre son foyer, les hurleventois défendirent leur cité vaillamment bien que celle-ci fut en sale état puis le portail fut fermé et Medivh tué. Il entama alors la reconstruction de son foyer, l'endroit subissant un mal qui progressait de jour en jour. Tout se passa bien cela dit pendant un court moment jusqu'à ce que le déluge se rabatte à nouveau cette fois-ci les hurleventois durent se replier jusqu'à Lordaeron et demander assistance aux autres royaumes, la Seconde Guerre commença alors, Erindor lui continuait de servir dans l'armée et se retrouva encore sur le front contre les orcs. La Guerre lui fut sanglante et éprouvante, il aida à repousser les orcs jusqu'à leur portail démoniaque puis retourna chez lui, épuisé et lassé n'ayant pas la force de continuer ni-même de s'aventurer dans une terre qui n'était pas la sienne. A son retour les choses avaient empiré, l'endroit était plongé dans une nuit perpétuelle et tout semblait si sombre que s'en était inquiétant, la milice du coin se nomma les Veilleurs regroupant les seuls survivants de toute cette sombre époque, il n'eut alors pas d'autre choix que de s'habituer à son nouvel environnement... Il étudia le phénomène, laissant les fous s'aventurer dans la Tour qui semblait la source de tout ceci, il nota chaque jour les nouvelles créatures qu'il rencontrait puis enfin décida de partir, fâché que ce genre de mal puisse arriver. Il se mis en tête un but, celui de détruire tout ce qui pouvait faire du mal, il enchaina alors plusieurs quêtes à travers les Royaumes de l'Est mais se retrouva vite à court de moyen et n'osa pas entamer certains contrats par peur que ce ne soit hors de ses capacités et c'était le cas. Enfin il se réfugia à Aubétoile pendant un temps, précisément jusqu'à ce que le Fléau apparaisse où il rejoignit Lune d'Argent avec les forces d'Aubétoile, étonnamment les contrées du Northeron ne furent que frôlées par celui-ci. Face aux innombrables atrocités et à la mort de son grand-parent Anetheron et de d'autres héros elfes, Erindor ne vit plus d'espoir mais garda l'esprit clair, il attendait qu'un dénouement se fasse. Lorsque celui-ci arriva les elfes se reconstruirent. Le demi-elfe s'accorda alors plus dans sa tâche et décida de rattraper le temps perdu. C'est pour quoi il se dirigea vers les contrées éloignés de Kalimdor faisant la connaissance d'Illestria Sombremurmure, une Prêtresse d'Elune aussi ancienne que le monde. Avec elle il se fraya un chemin à travers Féralas afin d'atteindre Eldre'Thalas. Pendant leur route, le demi-elfe posa de nombreuses questions sur la culture kaldoreï, il en tira toutes les réponses qu'il espérait, l'elfe quant à elle lui appris le Darnassien en signe d'amitié. Une fois arrivé à l'ancienne cité elfique, les deux protagonistes se séparèrent chacun ayant un but précis à si rendre. Erindor s'adressa aux Shen'Dralars voulant en apprendre plus sur ses ancêtres et sur la magie, même ses secrets les plus profonds. Il resta plusieurs années là-bas se forgeant une réputation pour accéder à plus en plus de savoir jusqu'à atteindre la grande bibliothèque. Le demi-elfe autrefois distant de la magie y trouva au final un intérêt, l'étudiant de plus en plus approfondissant ses connaissances jusqu'alors pauvres. Il devint une sorte d'érudit s'attachant à d'anciennes cultures et avec pour unique but la destruction du mal. Une fois avec assez de connaissances pour commencer sa traque il partit, arpentant de nombreux lieux où peu osaient s'aventurer, s'opposant aux forces maléfiques parfois de lui-même parfois pour l'argent afin de s'équiper plus décemment. Finalement il se cantonna à nouveau dans sa maison proche de Sombre-Comté étudiant la Tour de Karazhan le mystère encore inexplicable puis se lança dans de perpétuelles péripéties...


Thème :
Lords Of The Fallen OST - Winter's Kiss (Theme from Lords of the Fallen)02:35

Lords Of The Fallen OST - Winter's Kiss (Theme from Lords of the Fallen)

Description physique

Du haut de ses 1m98 se tint un demi-elfe d'une bonne carrure, un visage assez raffiné du à son métissage, les sourcils plutôt fins et de grands yeux d'un bleu azuré mélangés à un gris se rapprochant de l'argenté. Il avait les cheveux assez long et d'un brun sombre virant au noir jusqu'à ce qu'il subisse l'effet secondaire que procure une importante concentration magique lors de l'utilisation d'un transfert, désormais ils sont argentés. Son corps est le tableau de plusieurs cicatrices dont une au niveau du cou après s'être fait mordre, une autre au torse s'étant fait brûlé par un pyromancien, une griffure longeant le côté gauche de son nez et redescendant vers sa joue à cause d'un worg. Il est âgé de 166 cycles (An 34) et sa santé mentale et physique ne sont pas dégradées, on pourrait le qualifier d'[Agrid Barbe-Runique].

Description morale

Erindor défendant ses acolytes d'Elaudan.
— Touchez à qui que ce soit et je vous tranche de part et d'autre avec ma lame. Me suis-je bien fait comprendre ?
Erindor est assez renfermé parfois même sociopathe avec ceux qui n'ont pas une affiliation directe avec lui. Il n'apprécie guère la présence des mort-vivants qui sont pour lui des immondices contre-nature bien qu'il évite d'en faire la remarque pour éviter les ennuies. Il a l'âme charitable, offrant son aide à celui qui pour lui en a le plus besoin.

Il est assez nonchalant depuis qu'il a vu la méchanceté des Hommes bien que depuis il ait rencontré sa tendre Aely qui lui fait retrouver petit à petit le goût de la vie et le sourire, protecteur il n'envisage pas que l'on blesse quiconque appartenant à sa famille ou étant l'un de ses amis, c'est pour cela qu'il rencontre souvent des altercations avec des roublards se moquant ou insultant simplement les personnes qu'il aime. Malgré tout Erindor évite le plus possible le combat sauf si il est inévitable, restant neutre avec la Horde ou l'Alliance bien que celle-ci est plus avantageuse et moins barbare.

Il a une fâcheuse tendance à vouloir surprendre les gens, passant sous leur gorge son coutelas bien que ce soit aussi une façon préventive contre le mal. La nature compte beaucoup pour lui, il en a même fait sa divinité entretenant des relations fortes avec celle-ci en échange de la protéger.

Le défaut de tous les demi-elfes est celui d'être naïf, Erindor l'est mais au nombre de fois qu'il s'est fait ainsi duper il l'est beaucoup moins, il espère toujours que la personne rencontré ne soit pas comme les précédentes. Le Rôdeur peut s'engager dans une aventure avec quelqu'un et se faire avoir au dernier moment comme tout le monde a fortiori.

Équipement

Erindor en Rôdeur.png

Le Rôdeur en pleine observation dans un coin sombre de la taverne.

Erindor s'adressant aux étrangers venant à Sombre-Compté.
— Un conseil, ne suivez pas les lumières...
Erindor porte sous un manteau noir un pourpoint de cuir râpé lacé à l'encolure et sur les manches, renforcé à certains endroit par de la maille, surtout au niveau des points vitaux et du bras directeur. Son amulette des cendres ornée d'un saphir est suspendue à son cou et est généralement laissée visible. Des bracelets en cuir cloutés d'argent servent de protection en cas de coup au bras. Il possède un glaive en argent dentelé sur la garde ainsi qu'un dotanuki (katana) tout deux sont suspendus dans son dos à la diagonale gauche en bandoulière à l'inverse du bâton de combat. Son arc et son carquois sont aussi attachés à l'aide d'une bandoulière de façon à ne pas gêner le glaive d'argent, sa ceinture est composée de nombreuses sacoches pratiques et peu dérangeantes pour les déplacements. Une dague est emmanchée dans un étui intégré à son épaulière servant de contrepoids, des couteaux de lancer sont fixés à son pourpoint, un coutelas est accroché à l'arrière de sa ceinture et un autre est caché dans sa botte. Quelques étuis pour des flacons sont disposés sur son pourpoint et sur sa ceinture ainsi que sur l'avant de la bandoulière sur laquelle est attachée une grande sacoche. Il est munie de jambières en cuir boréal surmontées de genouillères en argent, et d'une paire de bottines en cuir râpé. Le Rôdeur utilise rarement son bouclier répulsif (Anti-Magie). Il possède d'autres objets minimes mais utilitaires comme sa longue-vue et deux piolets etc... Cette même armure possède une version qui dispose d'une épaulière en plate ainsi que des protections suivant tout son bras droit, un plastron de cuir renforcé ainsi que des cuissards et des gantelets en plate couleur d'ébène, il s'accompagne du tabard de la famille DeVallen quand s'annonce un combat où se cacher ne sert à rien.

Nom/Stats Force Agilité Puissance Volonté Endurance
Erindor DeVallen 10 35 10 15 4

Détient l'Amulette des cendres.

"Ces lames perfides
Transpercent ce vide
Un esprit avide
Le regard livide
S'adonne à passion
Avec tant d'émotion
Dans l'amour dérisoire
Relatant d'illusoire
Mon cœur se met à choir..."

--------------------------------------------

"Regarde-moi tendrement
De tes pupilles azurées,
Dévoile-moi tendrement
Tes attraits chamarrés,
En cette nuit sois clémente
Ne refuse pas de combler mes attentes"

-------------------------------------------------------------

"Douce voix que j'entends
Dans un air envoutant
Corrompant lentement
Mon esprit dormant

Cette même mélodie
Qui si tôt m'engourdit
Douce voix qui languit
Constamment mon esprit

Doux visage que j'envie
Sa clarté m'éblouit
De ces yeux vert et gris
Elle assaillit mon coeur
A mon grand malheur
Attendant toujours l'heure

Jolie nom qu"Étoile"
Tissant son petit voile
Se fixant à ma toile
Cette adorable Étoile

Dans le froid de l'hiver
Cette étoile qui m'éclaire
Qui réchauffe cet air
Et qui m'est aussi cher

Aucun espoir de l'atteindre
On a si fait de le craindre
C'est si dur que de feindre
L'envie de l'étreindre"

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard