FANDOM


Evaïnne Nocia

<La maîtresse des illusions>

Evaïnne Nocia
Primaire
Statut Morte
Classe Sorcière/illusionniste
Occupation Recherche et pratique débridée pour devenir plus puissante encore.
Localisation Inconnue
Origine Gilneas
Titre <La reine du mensonge>/<La maîtresse des illusions>/<Archimage>
Espèce Humaine non-morte
Entourage Personne
Affiliation(s) Aucune
Secondaire
Arme(s) Bâton
Ennemi(s) Kinzie Oliver
Famille Mère: Inconnue

Père: Inconnu

Filles : Aïrana Nocia, Jandice Nocia et Saradan Nocia

Fils : Ashaar Nocia

Professeur(s) Aïrana Brise-sceaux (mort), Ouvrages de Jandice Barov ( objet)
Apprenti(s) Une seule
Alignement Chaotique - Neutre ( A penchant mauvais )


Présentation globale

Evaïnne naquis dans les profondeurs de Gilneas, fille d'une pauvre fileuse de coton et d'un petit paysan, evaïnne n'a jamais vecu dans l'opulence avec ses frères et soeurs.

C'est dans sa jeunesse il y a bien longtemps, que la jeune Evaïnne fit la connaissance de sa maîtresse en chassant des rats pour se nourrir.

Cette femme était Aïrana Brise-sceaux, une puissante illusionnistes, une femme de goût et croqueuse de diamants. Sa stature hautaine vu repoussée par la petite souillon.. mais c'est de jour en jour, que les deux se rencontrèrent plusieurs fois, que la pitié s'installa dans le coeur de la grande dame, et décida... contre le gré de la petite, de lui enseigner la magie, dans l'espoir qu'un jour elle puisse sortir de ce monde de crasse et de saleté.

Quelques décennies plus tard, la maîtresse legua son puissant bâton à sa seule apprentie, avant de mysterieusement disparaître.

La jeune femme fit doucement son chemin, rêvant de toujours plus de puissance, elle quitta Gilneas et sa famille pendant des années sans jamais revenir.

Son chemin se termina dans les académies prestigieuses de Dalaran, où sa maîtrise des illusions en fit d'elle un professeur de trés haut niveau en illusions... Cependant elle ne maîtrisais pas les autres écoles de magie... et ne commença qu'a les apprendres à Dalaran.

Ce n'est que quelques années aprés que Evaïnne quitta le Kirin tor pour ses désirs de puissances, actuellement recherchée pour plusieurs vol et pour utilisation de magie abusive, elle abandonna toute son ancienne vie et ses enfants pour se consacrer à la puissance.



Lors de la fin de la Malronce où elle fut membre , la femme disparue sans laisser aucun signe, ni nouvelle, elle se volatilisa.  Ce qu'elle faisais pendant ce temps la, elle reprenais sa quète en solitaire et dans le plus grand silence, elle dévoilais ses talents qu'elle cachait, utilisant des sorts d'ombres basiques, mais sa puissance grandissait dans les autres domaines de la magie arcanique.

Elle rencontra la tendre caresse de la mort et celle de la réssurection quelques minutes aprés, un souhait qu'elle désirais depuis longtemps: Ne plus être endiguée par la faim, la fatigue ou même la douleur, ayant gardé un corps intact avant de mourir d'empoisonnement volontaire, elle se releva, exhalant de sa nouvelle condition.

Ce n'est que plus tard qu'elle fit la rencontre d'une personne : Brunehilde Ombresprit. Cette chose lui promettais une vie de puissance et des pouvoirs dépassant ses rêves les plus fous. Mais avec une lègere contrepartie: une soumission totale à cette créature dont les êtres libres comme elle furent considérés mort à la fin du fléau. Evaïnne dans sa soif aveugle de puissance accepta le marché sans même y réfléchir serieusement, ce qui lui importait était la puissance.  

Totalement soumise par Brunehilde Ombresprit, cette dernière lui offrit une gemme enchantée qu'elle s'incrusta en plein milieu du torse, à même la peau. Evaïnne était "libre", jouant de ses talents comme un rôle d'informatrice pour sa maîtresse et en jouissant de ses nouvaux pouvoirs: Une puissance impie lui parcourait le corps, mais dans la plus grande discrétion, ce qui ne rendait son aura que trés subtil, caractérisé dans une marque dans le cou de la femme.

B9db529f04de78a1e06970a11da17afe

Evaïnne jubilant de sa puissance grandissante.

Evaïnne en restait pas moins dépendante à la mana, bien avant que la non-mort ne l'atteigne, la maîtresse des illusions souffrait d'une dépendance grandissante à la magie depuis des années, notemment depuis qu'elle abusais de la magie. Elle fut surprise en Draenor à voler des esquilles Apogides et à en siphonner les bienfaits. Sa dépendance ne pouvais que grandir de manière démensurée. Et cela se voyait sur son véritable corps, affublée d'une maigreure presque rachitique, celle qui était il y a plusieurs décénnie une femme fatale n'est plus que l'ombre de ce qu'elle était. 

C'est en ces moments qu'elle rencontra son apprentie, une prêtresse désirant plus que ce qu'elle pouvait.

Il y à peu, Evaïnne fit une rencontre, une mondaine de petite facture qui s'interressait à elle, le personnage la faisait rêver probablement, Evaïnne fut invitée dans la demeure simple mais grande de la mondaine, mais au lieu de se livrer à des plaisirs charnels, elle mimat le jeu sensuel avant de trancher la gorge de son hôte avec un couteau de cuisine. Evaïnne pris l'identité et l'apparence de la jeune femme aux traits fins et maquillés afin de mieux se dissimuler. Elle erra pendant plusieurs semaines dans les bals Hurleventois et dans les soirées entre nobliards jusqu'a ce qu'in évenement se produisit.

Evaïnne partait de Hurlevent pour rejoindre une destination dans la forêt d'elwynn, lors de son bref passage dans les rues bondées de Comté de l'or, une femme attirais son attention, et ce fut réciproque. La femme suivit Evaïnne qui continuais son chemin et la le visage se dévoila : Kinzie Oliver. Evaïnne ne mit pas de temps avant de comprendre par quel moyen kinzie avait put la déceler dans les voiles ou même le Kirin Tor avait échoué. 


Déçue et incroyablement frustrée de voir qu'elle ne passait plus au travers du filet comme autrefois, elle vint à la rencontre d'un être dans les profondeurs du bois de la pénombre, Un nécromant. Celui ci reconnaissant l'habileté de la sorcière, le contact fut relativement simple.

Les jours passèrent, le nécromant Malthazard qu'il se nommait, confia à la sorcière déviante son bâton, un bâton infusé de puissance avec comme mots " Ma mort va rapidement venir et je ne voudrais pas qu'un si beau travail soit entre les mains d'un incapable ou détruit" Et elle y fit un second marché : Evaïnne posait des runes de perturbation dans son repaire en échange de puissance.

Lorsque le monde s'ouvrat aux îles brisées, offrant au monde le berceau du druidisme et un des joyau de l'empire kaldorei. Evaïnne ne fut pas priée pour sortir de sa cachette miteuse pour aller chercher ce que cette terre inconnue pourrait lui offrir. C'est en embarquant sous une fausse identité et un faux visage qu'elle pu se glisser dans les rangs de l'alliance rejoignant les îles par les voies aeriennes. Sous les ordres qu'on lui donnait, elle du accompagner une campagne de l'alliance à Tornheim, mais cependant l'assaut des réprouvés dans la crique de Nashal fut remporté et la cannonière vola en éclats, mais par lacheté encore, Evaïnne pris un autre visage et sauta dans les vagues, cette chute, bien que contrainte ne lui fut pas profitable, il fut d'un rocher mal placé pour que la machoire de la pauvre femme soit brisée et déformée.

Elle emergeat rapidement des vagues, sa condition de non-vie l'empechant de ressentir le froid ou la douleur, même si à la manière dont elle marchait on aurait pu deviner que l'eau et le sec avait un peu agressé son vieux corps. Il ne fut pas lent avant qu'elle se mette en marche vers un endrois de puissance potentielle : Azsuna. Son chemin parmis les montagnes de Haut-roc se revela très ardu, le froid agressant physiquement ses pauvres articulation , ce qui rendait le mouvement un peu plus lent.  Mais en descendant des montagnes dans la plus grande discretion, elle arriva aux alentours de Shala'nir, n'appréhendant même pas l'idée du cauchemar ni l'aspect qu'il aurait pu avoir. Elle se faufilat entre les plantes ornées de bubons suintant, dissimulée afin de conserver une once de protection, jusqu'a ce qu'elle tombat sur quelque chose...

Eva legion

Evaïnne, redressée corrompue.

Un chemin entre les racines de Shaladrassil, Evaïnne fut dans un premier temps intriguée, puis totalement subjugée par ce pouvoir, au fur et a mesure qu'elle s'avançait, l'illusion qu'elle avait sur son corps et son visage disparaissait doucement, l'invisibilité qu'elle tentait de maintenir fut estompée, jusqu'a ce qu'elle ne fut plus que sans aucun artifice. A ce moment la, Evaïnne perdit son libre arbitre, l'esprit embrumé de peur, de colère, de doute et de rage, elle ne put plus voir ce qu'elle devenaît. Et elle s'étouffa dans sa propre tourmente, puis se releva, imbibée de corruption, ses armes mutées, le regard figé dans une expression d'inquiètude constante et le corps ravagé par la corruption.

Description physique

25B962B63A5B60E49F065BF5370267D72014305131d88955

"Le silence ,l'artifice et le mensonge. Tout n'est que fumée et miroirs"

Evaïnne est une femme jeune à travers l'image qu'elle laisse paraître d'elle, une femme aux traits fins de taille moyennes.. aux formes bien faites, mais aussi d'une maigreur visible. Elle possède une chevelure noire et sombre, probablement une teinture, coiffée en un dégradé raffiné et bien fait. Ses yeux autrefois d'un vert doux sont devenus gris voire opalins dans la non-mort, faisant croire à une certaine cécité, qu'il n'est pas la. Sa peau autrefois d'un blanc nacré à viré dans un blanc pâle, donnant à son maquillage plus de profondeur, elle possède aussi une bouche fine avec de petites dents blanches. Elle reste une femme agréable à regarder, du moins.. sous cette image.


Psychologie du personnage

Evainne canonique

" Lorsque le rituel est trop dur.. l'illusion se brise afin de focaliser l'énergie"

Evaïnne est une femme au caractère assez étrange, elle possède un caractére mauvaise le plus souvent, mais c'est une femme recelant encore d'autres choses. Ne souffrant d'aucune maladie mentales ou de lunatisme, Evaïnne est une femme trés secrète, couvrant toujours ses traces, et cachant de sombres secrets.

De plus Evaïnne est une femme menteuse, trompeuse, manipulatrice, maline , parfois cruelle mais aussi êxtremement prudente, veillant à chaque choses qu'elle fait dans le moindre detail. Même si celle femme est une pratiquante puissante des illusions.. elle reste une lâche invétérée. Evaïnne n'aime pas beaucoups se battre quand il n'y a pas vraiment de nécéssité, mais lorsqu'elle se sent en danger, la femme redouble d'efforts pour disparaîtres sans laisser aucune trace. 

Elle reste aussi une femme fourbe, cherchant un interet personnel le plus souvent, dans le but d'atteindre un paroxysme certain de puissance, Evaïnne est habituée à laisser traîner ses oreilles dans les conversations.. et à tracer des gens grâce aux residus arcaniques qu'elle laisse.

Elle se considère comme l'ombre qui suit les autres, ne cherchant pas la gloire ni la fortune, elle agît dans l'ombre, les suivants, les traquants, dans le plus grand des silences.


Compétences particulières

Image miroir: Evaïnne , par prudence n'envoie jamais la vrai "elle" , ce sera toujours une image miroir, pouvant revêtir plusieurs apparences.

Illusionniste de haut niveau: Evaïnne ne rate jamais une illusion.

  • Evocation : Haut
  • Transmutation : Haut
  • Divination: bon
  • illusion: Parfait
  • Abjuration : Bon

Artefacts particuliers.

Disque de Brise-Vue : Le disque de Brise-Vue est un artefact d'origine Hyldnir trouvée par Evaïnne lors d'une fouille dans une ruine, le Disque, bloque toute tentative de divination sur les illusions d'Evaïnne et seulement

Rune de vent-battus  Dérobée à un mage noir, la rune de vent-battus empeche de tracer Evaïnne par sa magie.

Nombreux extraits du grimoire de Jandice Barov Les extraits du grimoire de Jandice Barov trouvés dans les ruines de la Scholomance par Evaïnne, ont permis à cette dernière de devenir plus puissante sur ses illusions ( -15 de volonté aux victimes de ses illusions)

Crâne de Cyn Wallfanger  Profané dans la tombe même du defunt maître de Kinzie Oliver , Evaïnne puise dans l'âme même du grand mage pour devenir encore plus puissante

Gemme du seigneur des mensonges  Une gemme aux couleurs sombres offerte par Brunehilde à Evaïnne, elle réduit considérablement le coût en mana des images miroires et des téléportation à courte distance

Cîme d'insanité: Résultat de la fusion entre les trois ancien bâtons d'Evaïnne ( Pique d'éternité, Mélancholie de Malthazard et La main du Trépas) et de quelques gemmes du crépuscule, le bâton suinterais presque de puissance.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.