FANDOM


NouveauxHorizons
Séparateur swtor

En orbite autour de Voss, le «Ki'san» gravite doucement, tous moteurs éteints. Dans le cockpit, Gwyn'bblaid est avachie dans le siège de pilotage, ses jambes tendues sur le siège du co-pilote alors que son regard vogue dans le vide entourant le vaisseau, à la recherche de souvenirs...

« Voilà déjà plusieurs années que la jeune Togruta était partie avec le Miraluka Jedi. Il l'avait tout d'abord emmené sur une planète immense, qui ressemblait à une ville géante. Sha'limar lui avait expliqué que c'était Coruscant, et que c'est là que se trouvait l'Ordre dont il lui avait parlé la fois précédente. Ils atterrirent dans le Spatioport le plus près du temple Jedi avant d'emprunter un speeder pour éviter d'avoir à traverser les innombrables dédales dangereux des bas-fond de la planète-ville.
Une fois sur place, le Miraluka s'entretint avec les Maîtres du Conseil pendant un peu moins d'une heure, avant que la jeune fille ne soit invitée à entrer. Elle dût alors répondre à plusieurs batteries de questions sur sa vie, ou ses visions, ce qu'elle savait de la Force ; et malgré l'appréhension qui lui tordait le ventre quelques instants plus tôt, l'enfant se détendit une fois entrée dans la chambre du Conseil. Au bout d'une autre heure, l'enfant et le Jedi finirent par ressortir, la jeune fille souriant. Le Conseil avait donné son aval au Miraluka pour qu'il prenne la Togruta en tant qu'apprentie.
Alors, pendant de longs mois de cours théoriques et de méditations toutes plus intensives les unes que les autres, l'enfant Togruta grandit en même temps que ses connaissances sur les arts Jedi, la vie dans la galaxie et sa compréhension de la Force. Ses visions devinrent également plus précises avec le temps qui passait, mais au grand désarroi de la jeune Togruta et de son Maître, elle n'arrivait jamais à voir exactement les silhouettes dans ses prémonitions ; toujours des formes floues, sans identité.
Trois ans après le début de la formation de la Togruta, le Miraluka et son apprentie avaient été sollicités pour une mission a priori sans danger sur la planète Voss. Un Jedi en faction sur place avait besoin de ravitaillement médical, et le duo était charger de leur en apporter. Le Miraluka accepta avec un empressement qui surpris la Togruta et moins d'une heure après l'annonce, leur vaisseau était en route pour la planète. Ils quittèrent l'atmosphère de Coruscant et le Jedi activa l'hyperpropulseur avant de lancer le pilotage automatique.
La Togruta était installée dans sa cabine, assise en tailleur sur sa couchette. Les yeux fermés et les sens alertes, elle méditait à l'aide de l'une de ses transes. Sha'limar appuya son épaule contre l'entrée de la pièce, croisant les bras sans un mot en observant simplement son Apprentie.
Celle-ci était concentrée, ses globes oculaires remuant sous ses paupières alors qu'elle semblait absorbée par la vision qu'elle vivait. Son souffle était plutôt régulier, ce qui signalait qu'elle n'avait aucune émotion négative en elle ; seuls ses yeux bougeaient, la jeune Alien restant totalement immobile. Alors que le Jedi allait tourner les talons, il fronça les sourcils. Dans la Force, il eut l'impression de ressentir un courant de Haine, qui s'évanouit l'instant d'après. Il avisa son apprentie, sondant ses émotions. Elle était parfaitement calme, il avait dû se tromper.
Une fois son maître sorti de la pièce, la Togruta ouvrit les yeux. Elle risqua un regard vers l'entrée de sa cabine et soupira doucement en se confirmant que le Jedi n'était plus là. «Imbécile, pensa-t-elle, il aurait pu le sentir...» Elle passa ses jambes au bord du lit et se redressa doucement, essuyant la goutte de sueur qui tombait de sa tempe après l'effort demandé de sa vision. D'un pas d'abord hésitant, puis assuré, elle rejoignit la salle du holocommunicateur, se laissant tomber dans l'un des canapés qu'on trouvait dans les renfoncement de la pièce. Sha'limar ne tarda pas à s'inviter près d'elle.
- Tu veux m'en parler ?
- Je n'en suis pas sûr, Maître...
- Je suis là si tu as besoin de te libérer, rétorqua-t-il doucement en se redressant.
- Attendez ! Il y'avait... Il y'avait un groupe d'hommes. Sur ma Lune. Le Miraluka se rassit, attentif. Ils étaient sept ou huit, et ils s'en sont pris à mon village. J'ai vu... Les enfants étaient massacrés, les adultes fait esclaves.
- Tes visions se sont-elles toujours révélées justes ?
- Pas toujours, non. Mais celle-ci avait l'air tellement réelle.
- Parfois, la Force peut te montrer ce qui pourrait arriver. Le futur n'est pas figé, Gwyn'bblaid. Il se peut que ta vision se réalise, comme il se peut que les tiens arrivent à se défendre, ou même que les hommes que tu as vu n'aillent jamais dans ton village.
- Mais comment je peux savoir quel futur sera le bon ?
- Tu ne peux pas. Tu dois faire confiance à la Force.
- Tu parles d'une solution.
- C'est la seule qui s'offre à toi pour le moment, Gwyn'bblaid. Ne fais pas l'erreur de vouloir aller trop vite. Maintenant, tâche d'aller te reposer, je te réveillerais quand nous serons arrivés.
- Bien, maître.
La Togruta retourna dans sa cabine, se laissant tomber sur le lit sans même prendre le temps d'enlever son équipement. Les images de sa vision lui revinrent à l'esprit. Les hommes s'avançaient, lentement. Les enfants criaient, protégés par leurs mères. Les guerriers essayaient de se défendre mais tombaient les uns après les autres sous les tirs de blasters. Un des hommes s'approcha d'un enfant. Il portait un sabre Jedi à la main. Il leva sa main et trancha les épaules de l'enfant d'un coup oblique. Un sourire se dessina sur le visage, dont la netteté était parfaite dans l'esprit de la Togruta. Un visage couvert d'un bandeau de cuir. Sa haine la reprit, puis se calma.
Le vaisseau était silencieux, et elle finit par s'endormir. »
Séparateur swtor
« Il fallut deux heures de plus aux Jedi pour arriver en orbite autour de Voss. En sortant de l'hyperespace, Sha'limar contemplant la sphère tellurique qui lui apparut. Aux couleurs vives, myriades d'orange et de vert entremêlés, la célèbre planète des Mystiques alien était là, flottant à quelques kilomètres de son vaisseau. La vision lui arracha un sourire, comme chaque fois qu'il revenait ici.
Il y'a quelques années, peu avant de se rendre sur la Lune de Shili où il récupérerait Gwyn'bblaid, Sha'limar avait été envoyé sur Voss suite à un ordre du Conseil Jedi, pour surveiller les activités d'un Jedi envoyé sur place et que l'on disait renégat. Il s'était avéré que les rumeurs étaient infondées et probablement lancées par un inflitré Impérial bien que les enquêtes du Conseil n'aient jamais vraiment abouties. Le Miraluka avait alors profité de son séjour sur la planète pour s'imprégner de la culture des natifs, qu'il avait aidé à résister aux Gormaks, des autochtones zélés qui furent autrefois des Voss. Il avait ainsi reçu les récompenses du peuple Voss et leur reconnaissance, ainsi que l'accès à leurs archives, chose dont il avait toujours profité avec parcimonie.
Il resta là, ébahi devant la planète pendant quelques minutes avant de se relever pour traverser le vaisseau, et entrer doucement dans la cabine de son apprentie. Celle-ci était à moitié couchée sur le lit, encore habillée, l'un des coussins glissé sous son ventre. «Elle est si jeune, et son avenir est pourtant si sombre...» pensa le Jedi en la regardant. Alors qu'elle remuait, il se décida finalement à lui tapoter l'épaule, doucement, pour la réveiller.
- Nous sommes arrivés.
La Togruta grommela puis poussa le lit de ses bras pour se relever. Sha'limar opina puis retourna dans le cockpit pour préparer la descente jusque la planète.
- Z6-F9, tu peux vérifier que nous avons l'autorisation d'atterrir au spatioport de Voss-ka ?
- Je m'en occupe, monsieur, répondit le droïde à l'exosquelette chromé avant de tapoter un tableau de bord. Oui, monsieur, tout est en ordre.
- Bien, alors allons-y !
- Rappelez-moi pourquoi nous sommes ici, Maître ?, interrogea Gwyn'bblaid qui venait d'entrer dans le cockpit en allant s'installer sur le siège du copilote.
- Nous apportons du matériel médical à Maître Jawoba, qui est ici depuis deux ans. Il surveille les conflits entre les Voss et les Gormaks et s'occupe de les calmer si jamais ils prennent trop d'ampleur.
- Pourquoi a-t-il choisi de rester ici ?
- Maître Jawoba a toujours été fasciné par la culture Voss. Autrefois, nous avons aidé les Voss à régler une guerre naissante pour la faire mourir dans l'œuf et empêcher les Gormaks de détruire les temples Voss. Lorsque le Conseil a demandé que l'un de nous reste sur place, et l'autre retourne sur Coruscant, il a choisi de rester.
- Et vous ne regrettez pas d'être parti ?
- Pas du tout, répliqua doucement le Miraluka. Z6-F9, préviens les autorités de contrôle du spatioport que nous souhaitons atterrir. Et prépare le matériel pour le déchargement.
- Je m'en occupe, monsieur, déclara le droïde d'une voix monotone.
Le Miraluka offrit un sourire à son apprentie puis repris le contrôle du vaisseau, jusqu'à atterrir. Une fois les moteurs coupés, ils placèrent le matériel médical sur des chariots flottants, puis actionnèrent la porte du vaisseau.
- Je te confie le vaisseau, Z6-F9. Nous devrions revenir en fin de journée.
- Bien, monsieur. J'en prendrais soin, monsieur.
- Tu vas pouvoir connaître Maître Jawoba. Il nous attend dehors, finit par dire Sha'limar à son apprentie.
- J'ai un mauvais pressentiment, Maître.
- Que veux-tu dire ?
- Il y'a comme... Une perturbation dans la Force.
- Alors concentre-toi, et reste sur tes gardes.
La Togruta poussa l'un des chariots en se mettant en marche, les deux comparses descendirent de la rampe du vaisseau. Mais alors qu'ils s'attendaient à retrouver le fameux Jawoba, ils tombèrent nez-à-nez avec un groupe de Gormaks. Ils avancèrent d'un pas cadencé, avant de s'écarter pour laisser passer une jeune femme à l'aspect sombre, un respirateur intégral couvrant son crâne. Elle se planta devant le duo et pencha la tête avant de prononcer d'une voix déformé par le système respiratoire.
- Bon retour sur Voss, Sha'limar. Le temps était long, sans vous. »
Séparateur swtor
« - J'avais dis que j'avais un mauvais pressentiment, chuchota Gwyn'bblaid à Sha'limar.
Celui-ci ne répondit rien. En descendant du vaisseau, ils avaient été accueillis par un groupe de Gormaks dirigés par Kinessa Mor'rigan, une Sith auquel Sha'limar avait eu affaire par le passé. À l'époque, elle avait essayé de le tuer dans un duel dans lequel il était en désavantage, et ne s'en était tiré que grâce à l'intervention d'un Mawvorr enragé par les bruits du combat et d'avoir été dérangé sur son territoire de chasse.
Les deux Jedi avaient capitulés sans opposer la moindre résistance, au grand dam de Gwyn'bblaid. Ils avaient rendus leurs sabres et avaient été jetés dans des speeders, des menottes anti-Force aux poignets. Ils n'avaient aucune idée de l'endroit où ils allaient être emmenés, mais connaissant Kinessa, Sha'limar avait bien une pensée en tête.
Ils finirent par arriver dans une grotte, non-loin d'un temple Voss, qui avait été aménagée pour accueillir les installations Impériales. Ils furent amenés dans les entrailles des souterrains, et enfermés dans des cages, surveillés par deux paires de Gormaks. Sha'limar s'installa en tailleur au centre de la sienne alors que Gwyn'bblaid restait près des barreaux de sa cage, fustigeant son maître d'un regard furieux.
- Vous voulez bien m'expliquer ?, le héla-t-elle d'un ton qui trahissait sa colère.
- Sois plus précise, Gwyn'bblaid, lui répondit le Miraluka d'un ton calme.
- Qui est cette femme ? Qu'est-ce qu'elle nous veut ? Pourquoi est-ce qu'elle est là, et pas Maître Jawoba ?
- Cette femme s'appelle Kinessa Mor'rigan. C'est une Sith à qui j'ai eu affaire lors de mon dernier séjour ici. Elle avait été envoyé pour récupérer une relique Voss que nous étions chargés, Maître Jawoba et moi, de protéger. J'ai dû l'affronter, et depuis ce jour, elle a juré de me tuer. J'aurais dû prévoir qu'elle attendrait mon retour.
- Donc vous allez rester là, à attendre qu'elle vous tue ?
- Patience est Mère de vertus, Gwyn'bblaid. Ce n'est pas en nous précipitant que nous allons trouver une solution.
- Et bien si vous voulez méditer en attendant la mort, libre à vous. Mais moi, je n'ai pas l'intention d'attendre qu'elle vienne me trancher la nuque d'un coup de sabre.
La Togruta agita les bras, laissant tomber ses menottes anti-Force. Elle agita une petite tige de métal devant le nez de son Maître d'un air satisfait, puis d'une Poussée de Force, envoya la porte de sa cage sur les deux Gormaks qui la surveillait, expédiant ceux-ci dans le vide derrière un parapet. D'un mouvement, elle récupéra leurs sabres posés sur une table, les armes volant jusque dans ses mains. Elle activa le sien d'une pression du pouce sur l'interrupteur, laissant jaillir la lame d'énergie émeraude, pour délivrer son maître et trancher les menottes avant de lui rendre son arme. Le Miraluka grogna mais ne dit mot, activant également son sabre alors qu'un groupe de Gormaks approchaient au pas de course, les tirs de blasters commençant déjà à fuser autour du duo Jedi.
Sha'limar se contentait de renvoyer les tirs en utilisant la forme Soresu, essayant de les rediriger vers l'environnement et les stalactites dans le but de les faire tomber sur les Gormaks afin de pouvoir mettre les créatures hors-combat sans avoir à les tuer. Gwyn'bblaid, elle, faisait moins de manières. Bien que son maître le supporte malgré son désarroi, la Togruta s'était jetée dans la mêlée, sabre en avant. Elle avait appris à maîtriser la forme Ataru, et utilisait ses sentiments pour accroître sa puissance. Malgré cet aspect négatif, le Miraluka devait bien reconnaître que son apprentie savait l'impressionner. La Togruta semblait danser au milieu des tirs de blasters, son sabre traçant les airs pour trancher les fusils des Gormaks, ou bien l'apprentie les envoyait dans le décor de Poussées de Force. Malgré son jeune âge et son manque d'expérience, elle savait se défendre mieux que n'importe qui de son âge.
- Gwyn'bblaid ! Attention !
La Togruta se retourna, juste à temps pour voir la Sith lui fondre dessus. Elle dégaina ses deux sabres, activant les lames carmines pour rugir en arrivant sur son adversaire. Gwyn'bblaid parvint à parer au dernier moment, plaçant son sabre en opposition. Et le duel commença. Les coups s'échangeaient à une vitesse hallucinante, les deux femmes rivalisant de puissance et de force malgré l'expérience bien supérieure de la Sith. Cette dernière utilisait son environnement en bondissant tout en faisant pleuvoir sur la Togruta une avalanche de coups, spécialisée dans l'Ataru. Sa haine était plus que palpable, rendant chaque coup plus féroce que le précédent. Malgré tout, la Togruta parvenait à rivaliser, ses mouvements fluides et vifs bloquant chacun des coups de la Furie. Et contre toute attente, lentement, elle parvint à prendre le dessus et fit sauter l'un des sabres de son adversaire d'une botte rapide. Sha'limar en profita pour user de la Force pour faire s'effondrer le plafond de pierre, et la Sith ne dût sa survie qu'à un bond en arrière. Les deux Jedi en profitèrent pour s'enfuir, la Sith hurlant sa rage derrière le mont de roche qui l'empêchait de les poursuivre.
La Togruta et son Maître éliminèrent rapidement les Gormaks qui gardaient le vaisseau du Miraluka, aidés par Maître Jawoba, qui surgit de derrière un tas de caisse. Une fois la zone sécurisée, les trois Jedi éteignirent leurs sabres, et Jawoba et Sha'limar s'étreignirent, Gwyn'bblaid se contentant d'une révérence.
- Comme toujours, Jawoba, vous tombez à pic, ricana Sha'limar.
- Il faut bien que quelqu'un vous sauve la vie quand vous vous embarquez dans les ennuis.
- Ravi de voir que vous êtes encore en vie. Nous étions venus vous apporter votre matériel avant de tomber sur une épine.
- Oui, j'ai vu les Gormaks et Kinessa passer non-loin du temple. En tout cas, merci pour le matériel, j'en avais grandement besoin.
Gwyn'bblaid ne fit bientôt plus attention à la discussion, qui s'éternisa un peu trop à son goût. Elle était songeuse, repensant à son combat contre la Sith. L'étrange exaltation qui l'avait alors envahie lui laissait un arrière-goût de découverte non accomplie qui la rendait maussade. Quel était donc ce sentiment qu'elle avait refusé d'écouter toutes ces années ? La Colère, la Haine ? «Il faudra que je lui en parle» pansa-t-elle en saluant Jawoba, suivant son maître. Elle alla se réfugier dans sa cabine tandis que Sha'limar et Z6-F9 entamait un long débat sur le plus court chemin pour rentrer à Coruscant dans le cockpit. Bientôt, elle serait de retour à sa monotonie, et elle aurait alors tout le temps de repenser à tout ça. Elle se laissa tomber sur sa couche, et une nouvelle fois, s'endormit comme une masse. «Tu me rejoindras bientôt !». La phrase résonnait dans l'esprit de la Togruta durant ses rêves. La seule qu'elle avait compris lors de sa fuite. Bientôt, mais quand ? »

La Togruta se redresse, soupirante. Elle frotte son visage et maugrée, rallumant les moteurs du vaisseau. Elle entre alors les coordonnées du spatioport de Voss-ka dans le tableau de bord et se redresse pour se diriger vers l'holocommunicateur de la pièce principal du vaisseau.

- Z6-F9. Mets-moi en communication avec Maître Jawoba...


Chapitre précédent - Chapitre suivant

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard