FANDOM


Illu1
Séparateur swtor

Dans un coin sombre d'une Cantina de Nar Shaddaa, une Togruta sirote une Ryll Beer de son stock personnel. Sa main droite, posée sur la table illuminée d'un néon blanchâtre, joue avec un bloc de données alors que la jeune Alien semble perdue dans ses pensées. Sous les effets de l'alcool, elle se souvient...

« Ce devait être une journée comme les autres. La plupart des guerriers étaient partis à la chasse au Gutkurr, et les femmes préparaient la fête qui arrivait. Les quelques mystiques du village étaient regroupés dans la tente du fond, près des bois, et les enfants jouaient, excités par l'euphorie volatile qui régnait dans les environs. Une belle nuit en perspective.
Quelques jours plus tôt, un Jedi Miraluka était arrivé sur Shili avec son grand vaisseau. Les mystiques avaient prédits son arrivée, mais avaient étrangement été incapables de donner la raison exacte de sa venue. En arrivant, il s'était rendu directement dans la tente des mystiques, quémandant une entrevue qui lui avait été accordée. Voilà trois jours qu'il avait soulevé les pans de peaux, et il n'était toujours pas ressorti. Personne n'osait aller déranger les mystiques.
Près de la lisière du camp, une jeune Togruta était assise en tailleur, le regard rivé vers les bois proches en attendant le retour des guerriers. Elle gardait les yeux ouverts mais semblait absente, presque léthargique. Seul son souffle calme et profond signalait sa vie. Sa peau était rouge, alors que ses montrals naissants étaient bariolés d'un bleu sombre, laissant ressortir ses prunelles de la même teinte. Elle était assise là depuis deux heures, sans un mot. Les autres enfants évitaient de l'approcher ; selon les mystiques du clans, elle pouvait voir des choses que les autres ne pouvaient pas voir, et cela lui attirait la hantise de ses pairs. Elle était considérée comme mauvaise par les plus faibles d'esprit, et même les guerriers évitaient de rester trop longtemps près d'elle. Seuls ses parents et les mystiques veillaient sur elle, la comprenant et lui faisant comprendre qu'elle n'était pas seule. Mais cela ne suffisait pas. Le cœur de la Togruta était creusé d'un gouffre qu'elle ne parvenait à combler.
Soudain, quelque-chose remua dans les fourrés devant l'enfant. Elle secoua la tête et s'extirpa de ses songes en plissant les yeux, se redressant doucement. Elle retint son souffle puis se mit à sourire avant de courir en direction des guerriers qui revenaient de leur chasse, les cadavres de deux Gutkurr traînés derrière eux. Elle les acclama et esquissa quelques pas de danses, bras levés aux cieux, tournant autour du groupe jusqu'à leur entrée dans le village.
Les guerriers furent applaudis par les membres du clan, et à peine une heure après le retour des chasseurs, tous s'activèrent pour préparer la fête qui devait survenir au soir pour le retour de la chasse fructueuse. Les Gutkurr furent dépecés, leurs peaux envoyées au tannage pour servir à fabriquer une nouvelle tente. Leur chair fut emportée par les femmes du village dans des cris de victoire mélodieux, et seraient préparés pour le repas à venir.
La jeune Togruta, elle, regardait l'agitation en souriant, toujours en retrait. Elle guigna la tente des mystiques du coin de l'œil et leva les sourcils quand le Miraluka Jedi en sortit. Celui-ci avisa les alentours de ses yeux aveugles, puis s'approcha lentement de la jeune fille, levant les mains en signe de passivité.
- Je ne te veux aucun mal, petite fille, dit-il doucement en s'arrêtant à quelques pas de l'enfant.
Celle-ci ne prononça pas le moindre mot, se contentant de fixer cet inconnu qui l'approchait. Elle ne comprenait pas ; pourquoi ne la fuyait-il pas ? Il n'avait pas entendu ce qu'on disait sur elle ?
- Je m'appelle Sha'limar, reprit le Jedi, s'accroupissant en posant les coudes sur ses cuisses. Et toi ? Tu as un nom ?
- Gwyn'bblaid... répondit doucement la Togruta, intimidée par la présence du Jedi mais rassurée par le sourire doux que celui-ci arborait.
- Bonjour, Gwyn'bblaid. Tu dois te demander pourquoi je suis ici, n'est-ce pas ?, demanda-t-il avant de reprendre, l'enfant opinant timidement. Ça va te paraître étrange, mais je suis ici pour toi.
- Pour moi... ?
- Pour toi. Tu as des Dons, n'est-ce pas ? Tu peux voir des choses que les autres ne voient pas. Les mystiques m'ont raconté tout ça. Tu penses que c'est une mauvaise chose ?
- Les autres ont peur de moi..., répliqua-t-elle avec une once de tristesse dans la voix.
- Je comprends. Mais tu ne dois pas te laisser abattre. Ce soir, nous parlerons de tout ça, d'accord ?
Souriant, Sha'limar se redressa et pivota pour retourner vers le centre du village, proposant son aide aux villageois qui acceptèrent avec joie. Gwyn'bblaid le regarda s'éloigner, sa main droite se levant pour caresser l'un de ses montrals. Elle soupira puis s'éloigna à son tour, retournant près des bois pour s'asseoir au sol et rentrer une nouvelle fois dans une de ses transes qui la rendait si spéciale.
Séparateur swtor
La nuit tombée, le village s'ébranla et la bonne humeur se lisait sur tous les visages. Les enfants jouaient ou couraient, bousculant parfois les adultes en poussant des cris de joie. Les mystiques étaient installés près du feu de joie au centre de la place du village, et discutaient entre eux. Les femmes amenaient les mets qui seraient dégustés et les hommes s'affrontaient dans des joutes amicales pour tester leur force ou leur endurance. Sha'limar était assis non-loin des mystiques et observait les enfants jouer en souriant, se remémorant probablement sa propre enfant. La petite Gwyn'bblaid, elle, était en retrait, assise dans l'ombre d'une tente en observant les villageois sans les voir, perdue dans ses pensées.
Le Miraluka Jedi finit par se lever en distinguant la jeune fille, venant s'installer près d'elle. Pendant les premières minutes, il resta sans mot dire à ses côtés, laissant l'enfant s'habituer à sa présence. La Togruta évita de croiser le "regard" du Miraluka, avant de finir par prendre la parole d'une petite voix timide.
- Pourquoi vous avez un bandeau sur les yeux ?
- Je suis un Miraluka. Mon espèce n'a pas d'yeux. Nos ancêtres vivaient sur une planète dont l'atmosphère pouvait leur brûler les yeux, alors ils se sont habitués à vivre les yeux fermés.
- Comment ils peuvent voir s'ils ont les yeux fermés ?
- Ils voient grâce à la Force.
- La Force... ?
- Oui. J'ai parlé avec les mystiques. Tu as des visions, non ?
- Oui, répondit la Togruta en baissant la tête, honteuse.
- Eh bien, tes visions sont une manifestations de la Force. Elle te parle, te dit des choses. Tu as eu une vision récemment ? Raconte-la moi, s'il-te-plaît, continua le Miraluka alors que l'enfant opinait.
- J'étais près des bois, commença la jeune fille. J'avais... Les yeux fermés, et puis j'ai vu. Il y avait une grande machine qui descendait du ciel dans un grand bruit. La machine s'est posée pas loin du village, et il y a un morceau qui s'est abaissé. Et un homme est sorti, avec un bandeau sur le visage. C'était vous.
- Quand as-tu eu cette vision ?
- Il y'a deux semaines.
- Je vais te dire un secret, Gwyn'bblaid. Là d'où je viens, il y a un Conseil de gens comme moi, les Jedi. Nous nous occupons d'apporter la paix dans la galaxie, de résoudre des conflits. Et aussi de rechercher des enfants particuliers. Des enfants comme toi.
- Comme moi ?
- Oui. Des enfants sensibles à la Force. Toi, tu l'es grâce à ta vision.
- Les autres enfants disent que je suis frappée par le Mauvais Œil...
- Ils ont torts. Tu possèdes quelque-chose qu'eux ne possèdent pas, et cela les rend jaloux. Tu as un Don, Gwyn'bblaid. Et je suis là pour t'aider à le maîtriser.
- Qu'est-ce que vous allez faire ?
- Pour l'instant, rien. Mais demain, je partirais, et tu viendras avec moi. J'ai parlé avec tes parents, et ils ont finis par accepter. Tu vas devenir comme moi.
La jeune fille opina sans vraiment y croire. Elle qui rêvait de quitter cet endroit pour échapper aux railleries des autres enfants, voilà qu'on lui proposait de le faire réellement. Elle avait du mal à y croire. Le Miraluka sourit puis se redressa, tendant sa main ouverte vers l'enfant.
- Nous en parlerons demain. Ils nous attendent pour le repas. On y va ?
Elle regarda la main du Miraluka puis après un moment d'hésitation, se redressa pour l'attraper. Elle suivit alors le Jedi jusque la place, se cachant faiblement derrière lui. Sans le savoir, son destin venait de prendre un tournant décisif, mais elle aurait bien le temps d'y penser une fois embarquée dans l'espace intersidéral. »

Sortant de ses pensées, la Togruta souffle du nez et termine sa bière avant de glisser le bloc de données dans sa poche. Elle se redresse et pivote vers la sortie en maugréant.

- Le Mauvais Œil. Eti aan a Nanis !, siffla-t-elle entre ses dents. Vous aviez raison, Maître. J'étais différente à cette époque.


- Chapitre suivant

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard