FANDOM




Présentation globale

  • Apparence physique

Vérance «La Belle» comme on la nomme, mérite son surnom. Un visage charmant et jovial, au nez aquilin et aux pommettes saillantes et rosées, de petites joues et des lèvres fines, elle a gardé un visage juvenil même en grandissant. Ses prunelles d'un saphir éclatant s'accordent à merveille avec sa crinière noir de jais. La plupart du temps, elle laisse sa chevelure en bataille, avec d'innombrables épis, bien qu'il lui arrive de les attacher en une queue de cheval haute.

Sur son épaule droite, une marque claire, qui contraste avec sa peau ambrée, résultat d'une chute lorsqu'elle était plus jeune. Tombée d'un toit, elle s'est écorchée sur un portail de fer. Cette blessure l'empêchait d'utiliser son bras droit, jusqu'à ce qu'il soit soigné par les prêtres de Hurlevent. Elle possède une musculature correcte, forgeant son corps à force d'exercices physiques intenses ainsi que les longs voyage qu'elle aime effectuer.

En règle générale, elle se pare d'une tenue de cuir bouilli, renforcé d'une cotte de mailles annelées, et des solerets renforcés de fer. Sur son bras droit, elle place une épaulette d'acier noir, dont les plaques descendent jusqu'au poignet pour protéger le bras entier. Elle finit la pièce imposante par un gantelet aux doigts de point, comme les griffes d'un animal.

  • Psychologie du personnage

Fille du peuple de par son enfance particulière, Vérance a tout de suite fréquentée du monde. Sans chercher à se plonger dans la foule, elle aime être en contact avec le monde qui l'entoure !

Protectrice, sentimentaliste et émotive, Vérance attache beaucoup d'importances aux valeurs morales. Vérance est une personne simple et ascète, ne s'attardant pas en fioritures et survivant de pain et d'eau. Elle préfère la simplicité des choses aux complications inutiles et ce quel que soit le domaine.

Si vous interrogez les quelques personnes qui composent son entourage, vous apprendrez également que la jeune mercenaire met toujours un point d'honneur à rester loyale, quelle que soit la personne en face d'elle, et encore plus s'il s'agit de son demi-frère ou de sa demi-sœur. C'est point qui la caractérise depuis qu'elle est en âge de manier une lame.